Une demande de dérogation mineure fait toujours l'effet d'un avis public afin d'informer la population et de lui permettre de donner ses commentaires, en particulier si la demande touche son secteur d'habitation.

La période estivale est propice à ce genre de demande mais comme la pandémie empêche le Conseil de ternir ses séances devant public, le mode de consultation de la population a été modifié, par l'adoption d'une résolution par le Conseil, à sa séance du mardi 2 juin dernier. 

Voici le texte de cette résolution